Actualité de la situation financière au Conseil Régional : une gestion sécurisée...

Publié le 21 Octobre 2011

MP900428053.JPGLe Budget supplémentaire est à l’ordre du jour du Conseil régional ce jeudi 20 Octobre. On peut se féliciter de la gestion saine et financièrement responsable du budget de la Région Nord Pas-de-Calais, dans un contexte qui incite à la prudence et avec des perspectives de financement qui s’annoncent comme très sombres. Les choix de la politique nationale ont conduit à supprimer toute autonomie fiscale aux Régions, mises de fait sous perfusion des dotations d’Etat. Or encore aujourd’hui nous sommes restés sans réponses aux questions posées à l’Etat quand au montant exact des dotations allouées à la Région Nord Pas-de-Calais…

 

La Chambre Régionale  des Comptes avait fait une analyse positive il y a 2 ans des comptes de la Région Nord Pas-de-Calais. Dans le rapport de la Cour des Comptes paru en juillet 2011, notre Région est citée de façon positive à propos de sa politique d’emprunt, elle met notamment l’accent sur l’utilisation de toute la panoplie des outils innovants au mieux des intérêts régionaux sans prise de risque.

 

Le plus innovant a consisté notamment, en pleine tourmente financière sur les marchés, à réussir une émission inédite d’obligations socialement responsables.

 

Le Vice-Président aux Finances Bernard Roman indique : « il n’existe pas 1 € d’emprunt toxique dans nos finances ».

 

Le groupe Europe Ecologie Les Verts s’était fortement impliqué pour générer des mesures de transparences vis-à-vis des partenaires financiers pour lutter contre le blanchiment et l’évasion fiscale, c’est aujourd’hui chose faite. Toutes les consultations bancaires depuis 2010 comportent des clauses rédhibitoires concernant les établissements qui seraient en lien avec les paradis fiscaux ou pouvant contribuer au blanchiment.

 

Le Vice-Président aux finances  explique qu'il n'y aura aucune difficulté à trouver des emprunts pour le budget 2012, en souscrivant auprès de la CDC un emprunt de 270 M€ à 3 ou 3,5% sur 40 ou 45 ans. Cet emprunt sera mobilisé au fur et à mesure des besoins. Par ailleurs le Conseil Régional a donné son accord de participation à l’agence de financement des investissements locaux, qui constituera une nouvelle source possible de financement. Enfin, la vigilance des services régionaux a permis durant l’été de se saisir de l’opportunité de taux très bas : nous avons pu transformer de l’emprunt à taux variable en taux fixe sur 7% (120 M€) de notre en-cours de dette pour du 2,4% à 2,84%. Cela va nous faire économiser de nombreux frais d’intérêts et cela n’aurait pas pu être fait sans la très bonne notation du Conseil Régional Nord Pas-de-Calais, quelque soit l’opinion que l’on peut avoir du rôle de ces agences.

 

Rendez-Vous en novembre pour le Débat d’Orientation Budgétaire…

Rédigé par myriamcau.over-blog.fr

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article